Hyperthyroidie

Hyperthyroïdie : facteurs de risque, symptômes, traitements

En France, 6 millions de personnes [1] souffrent d’un dérèglement de la glande thyroïde.

Glande endocrine vitale, la thyroïde joue un rôle essentiel dans la régulation du métabolisme du corps. 

“Dès lors que la thyroïde fonctionne mal, l’organisme utilise l’énergie plus lentement (hypothyroïdie) ou plus rapidement (hyperthyroïdie) qu’il ne le devrait. » [2]

Comment diagnostiquer une hyperthyroïdie ? Quels sont les symptômes liés à cette maladie ? Quels sont les traitements possibles ?

Medicalib vous en dit plus à ce sujet. 

Cet article, destiné au grand public, s’appuie sur les données scientifiques disponibles sur le sujet traité, à sa date de mise à jour.
Il n’a pas vocation à se substituer aux recommandations et préconisations de votre médecin.


I – Thyroïde et hyperthyroïdie : de quoi parle-t-on ?


1 – Rappel concernant la thyroïde

La thyroïde est une glande en forme de papillon, située au niveau de la base du cou, en dessous de la pomme d’adam. Son rôle est de sécréter des hormones indispensables à la régulation du métabolisme du corps : croissance osseuse, fertilité, développement mental, transformation des glucides, lipides et protides, digestion, consommation d’oxygène par les tissus, intégrité de la peau.

La glande thyroïde se compose de groupes de cellules : les vésicules. Ces dernières sont traversées par des vaisseaux sanguins dans lesquels le sang transporte un ingrédient essentiel à la fabrication des hormones thyroïdiennes : l’iode.

Un bon dosage de ces hormones est nécessaire pour assurer le bon fonctionnement de l’organisme. C’est l’hypophyse (glande située au niveau du cerveau) qui régule leur sécrétion.


2 – Hyperthyroïdie

L’hyperthyroïdie résulte d’un dérèglement de la thyroïde se caractérisant par une hyperactivité de cette glande. Elle se traduit donc par un “hypermétabolisme et un niveau élevé d’hormones thyroïdiennes circulantes”. [3]


II – Hyperthyroïdie : facteurs de risque et causes

FACTEURS DE RISQUE

SEXETouche 5 à 10 fois plus les femmes que les hommes.
ANTÉCÉDENTSAntécédents familiaux ou personnels
ENVIRONNEMENTSurexposition aux pesticides et polluants chimiques
HYGIÈNE DE VIE*Tabac : augmente le risque d’hyperthyroïdie

CAUSES

MALADIE DE GRAVES-BASEDOWMaladie auto-immune de la thyroïde, cause principale de l’hyperthyroïdie.
Survient en général entre 30 et 40 ans et touche principalement les femmes.
GOITRE MULTINODULAIRE TOXIQUEAugmentation du volume de la glande thyroïde
NODULE ou ADÉNOME THYROÏDIEN TOXIQUEMasse au niveau de la glande thyroïde qui sécrète de manière excessive des hormones thyroïdiennes.
Plus fréquemment recensé chez les personnes âgées
THYROÏDITEInflammation de la thyroïde qui dure généralement quelques semaines puis se transforme en hypothyroïdie.
TRAITEMENTS MÉDICAMENTEUX*Prise de certains médicaments engendre un excès d’iode à l’origine d’une hyperthyroïdie. 
*Prise excessive d’hormones thyroïdiennes.
HYPOPHYSE HYPERACTIVETrès rare.

III – Hyperthyroïdie : symptômes

Parmi les symptômes de l’hyperthyroïdie, on recense :

  • une perte de poids importante avec conservation de l’appétit
  • une accélération de la fréquence cardiaque (tachycardie), essoufflement, douleurs dans la poitrine
  • un goitre diffus et homogène, peu volumineux
  • une augmentation de la tension artérielle
  • une difficulté à supporter la chaleur (hypersudation) et soif importante
  • une diarrhée et nausées
  • des troubles du sommeil
  • une fatigue
  • des troubles de l’humeur : irritabilité, dépression, nervosité, angoisse
  • une absence de règles ou règles irrégulières
  • une diminution de la force musculaire, et parfois du volume musculaire (appelée amyotrophie)
  • des tremblements fins au niveau des mains
  • une saillie anormale des yeux à l’extérieur des orbites (exophtalmie), associée à une rétraction des paupières donnant un regard fixe
  • un trouble de la vision (diplopie)
  • un œdème à l’avant de la jambe (prétibial) rare.

IV – Hyperthyroïdie : diagnostic

INTERROGATOIRE ET EXAMEN CLINIQUE*Contrôle de la fréquence cardiaque et de la tension artérielle.
*Palpation du cou
EXAMEN BIOLOGIQUE *Analyse de sang
IMAGERIE*Echographie thyroïdienne permet de décrire les nodules
*Scintigraphie thyroïdienne réalisée en cas de suspicion de nodule : injection d’un traceur radioactif dans l’organisme.
BIOPSIEPrélèvement pour analyse d’un échantillon de tissu thyroïdien à l’aide d’une petite aiguille

V – Hyperthyroïdie : prise en charge et suivi

TRAITEMENTS MÉDICAMENTEUXPlusieurs traitements sont possibles selon les symptômes. 
*médicaments visant à diminuer la production d’hormones par la thyroïde
*médicaments administrés en vue notamment de ralentir la fréquence cardiaque, diminuer le tremblement et contrôler l’angoisse. 
*administration d’iode radioactive : “traitement efficace et généralement définitif de l’hyperthyroïdie en cas de maladie de Basedow ou de nodules toxiques”[4].
INTERVENTION CHIRURGICALEAblation de tout ou partie de la thyroïde

VI – Hyperthyroïdie : complications possibles [6]

CARDIOTHYRÉOSETrouble du rythme cardiaque : fréquence cardiaque généralement augmentée
EXOPHTALMIE MALIGNEProtrusion irréductible du globe oculaire hors de l’orbite avec en général une atteinte de la cornée ou du nerf optique. 
Survient principalement lors de modifications brutales de l’état thyroïdien ou de choc psycho-affectif.
COMPLICATIONS RHUMATOLOGIQUES*Périarthrite scapulo-humérale
*Ostéoporose chez la femme ménopausée
COMPLICATIONS CHEZ LA FEMME ENCEINTE*Aggravation brutale possible dans la période post-natale
*Retentissement sur le nouveau-né avec risque d’hyperthyroïdie ou d’hypothyroïdie néonatale
CRISE AIGUË THYROTOXIQUEMortelle en l’absence de traitement. Il s’agit d’une urgence médicale


Sachez que vous pouvez prendre rendez-vous en ligne avec une infirmière à domicile disponible. Pour cela, n’hésitez pas à nous contacter via notre plateforme. Nous vous mettrons en relation avec un professionnel de santé à proximité de votre domicile en moins d’une heure !


Sources :

  • [1] Comprendre l’hyperthyroïdie – Ameli – MAJ 4 mars 2022
  • [2] Découvrez le fonctionnement de la glande thyroïde – Medtronic
  • [3] Hyperthyroïdie et hypothyroïdie – Caducee.net
  • [4] Hyperthyroïdie – Planète santé – MAJ 4 novembre 2011
  • [5] HyperthyroïdiePlanète santé – MAJ 4 novembre 2011
  • [6] Hyperthyroïdie et hypothyroïdie – Caducee.net
  • Hyperthyroïdie – Vidal – MAJ 2 avril 2021

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.