Maintien à domicile : les solutions qui existent

Maintien-à-domicile-Medicalib

Phénomène inédit, Le « grand vieillissement » s’impose aujourd’hui à notre société.

Avec le vieillissement de la population, le manque de place en EHPAD ou encore l’éloignement des familles, se pose naturellement la question du maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie.

Comment mieux accompagner les seniors ? Quelles structures sont capables d’apporter une aide à domicile ? Quelles sont les aides financières possibles ?

Medicalib vous en dit plus à ce sujet. 


I – Grand âge et dépendance

Aujourd’hui près d’1,5 million de personnes sont dépendantes en France [1] et d’ici 2060, 9,8 % de la population française sera concernée.

Ces seniors dépendants nécessitent l’aide d’une tierce personne pour accomplir les gestes essentiels de la vie quotidienne (se déplacer, s’habiller, se laver, se nourrir,…). Certains membres de leur entourage (famille, proches…) peuvent donc rapidement être mis à contribution. On parle alors d’aidants familiaux ou de proches aidants.

Ces aidants sont souvent confrontés à la dure réalité de devoir concilier leur vie professionnelle avec les obligations qui incombent à leur vie privée. Difficile parfois de tout gérer surtout en cas d’urgence. La solution qui s’impose alors est celle de recourir à un professionnel, disponible pour assurer quotidiennement les activités de la vie courante.


II – Quels sont les accompagnements possibles ?

SERVICE D’AIDE ET D’ACCOMPAGNEMENT A DOMICILE

Les Services d’Aide et d’Accompagnement à Domicile (SAAD) assurent différentes prestations aux domiciles des personnes : services ménagers (entretien logement, repassage, courses, …) et services d’aide à la personne pour les actes de la vie quotidienne (aide à la toilette, à l’habillage,…). Ils ne peuvent en revanche pas assurer des soins.

Les auxiliaires qui interviennent sont diplômées d’Etat et assurent une prise en charge complète : aide au maintien du domicile, aux courses, à la préparation des repas, à la toilette, au lever, au coucher, …

SERVICE DE SOINS INFIRMIERS A DOMICILE (SSIAD)

Les services de soins à domicile interviennent pour « dispenser des soins aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap. Ils contribuent à accompagner les personnes à leur domicile. Leurs interventions sont prises en charge par l’Assurance maladie. Elles se font sur prescription médicale« [2].

Les infirmier(e)s qui y travaillent sont habilités à pratiquer des soins de nursing, suivre les traitements médicaux, prendre les constantes, poser des bas de contention...


III – Aides financières

Plusieurs aides financières existent telles que l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) ou la Prestation de Compensation du Handicap (PCH).

Pour connaître les financements possibles et/ou pour obtenir une aide financière relative à un aménagement de domicile, un financement d’aides techniques ou un accompagnement à domicile, nous vous invitons à vous rapprocher de la CPAM de votre département…

Bon à savoirLa PCH est une aide destinée aux personnes handicapées résidant en France et, doit être demandée pour la première fois avant 60 ans.
L’APA, est une aide destinées aux personnes ayant au moins 60 ans. Son obtention dépend notamment du niveau de dépendance (défini selon la grille Aggir).
Attention : ces aides ne sont pas cumulables !

Sachez que vous pouvez prendre rendez-vous en ligne avec un infirmier ou un kinésithérapeute libéral disponible pour pour vos soins à domicile. Pour cela, n’hésitez pas à nous contacter via notre plateforme. Nous vous mettrons en relation avec un professionnel de santé à proximité de votre domicile en moins d’une heure !

Sources :

[1] Source DARES et CNSA

[2] Les SSIAD (services de soins infirmiers à domicile) – Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie – MAJ 15 décembre 2021

Retour en haut