Les Avantages de l’Exercice Infirmier Libéral : Un Guide Complet pour les Infirmières

Profession libérale Medicalib

L’exercice infirmier libéral offre aux infirmières une alternative professionnelle attrayante. En réponse aux besoins changeants du secteur de la santé, de plus en plus d’infirmières choisissent la voie libérale pour bénéficier de la flexibilité, de l’autonomie professionnelle et des avantages financiers associés.

Quels sont les avantages de l’exercice libéral ? Quelles sont les conditions d’accès à ce type d’exercice ? Quelle est la procédure à suivre ?

Medicalib vous en dit plus à ce sujet.

Développez votre patientèle grâce à Medicalib. Recevez directement sur votre téléphone des demandes de soins, de patients situés dans votre zone de tournée.


Cet article, destiné au grand public, s’appuie sur les données disponibles sur le sujet traité, à sa date de mise à jour.


I – Les principaux avantages de l’exercice libéral

  • Flexibilité horaire : l’exercice libéral offre une certaine liberté dans la gestion du temps de travail, permettant aux soignants de s’adapter si besoin à des contraintes personnelles ou familiales.
  • Autonomie professionnelle : les infirmières libérales ont davantage de latitude dans la prise de décisions et la gestion des soins. Elles peuvent ainsi davantage mettre en avant leur expertise en élaborant des plans de soins adaptés aux besoins spécifiques de leurs patients. Elles ne sont alors plus la simple exécutantes de tâches médicales, mais jouent alors un rôle actif dans la planification et la coordination globale des soins.
  • Avantage financier : en optant pour une pratique indépendante, les infirmiers ont la possibilité de diversifier leur activité et d’accroître leurs revenus.
  • Relation Patient : un lien plus étroit se crée avec les patients suivis à domicile ou au cabinet, impactant directement la qualité des soins.
  • Formation Continue et Évolution Professionnelle : l’exercice libéral offre une certaine souplesse pour explorer de nouvelles compétences et spécialités.

II – Conditions d’accès à ce type d’exercice

Pour pouvoir se lancer dans une activité libérale, il convient avant tout de :

  • être titulaire d’un diplôme français d’infirmier
  • pouvoir justifier d’une expérience de 24 mois en établissement si l’on souhaite s’installer à son compte
  • pouvoir justifier d’une expérience de 18 mois en établissement si l’on souhaite être remplaçant


III – La procédure à suivre pour exercer en libéral

A – Choix d’un lieu d’installation

Avant d’ouvrir son cabinet, il convient de vérifier la faisabilité du projet en fonction de la région où vous souhaitez vous implanter. En effet si certaines zones « sous dotées » ne freinent pas à l’installation, les régions surdotées imposent des règles.

Ainsi, dans les villes où le nombre d’infirmières libérales en fonction est déjà très important (zone surdotée), la demande d’installation ne pourra être faite que si une infirmière déjà installée cesse son activité.

A l’inverse, dans les zones sous dotées, des mesures incitatives sont déployées afin d’encourager l’installation en libéral. Une aide forfaitaire annuelle peut être octroyée, pouvant aller jusqu’à 3000€ par an. Par ailleurs, les cotisations dues au titre des allocations familiales peuvent dans ce cas être prises en charge.

Enfin, il convient de préciser que pour les zones dites « intermédiaires« , aucun avantage n’est clairement mis en avant. Nous vous conseillons donc dans ce cas de contacter la caisse d’Assurance Maladie de votre lieu d’installation pour en savoir plus.

Vous pouvez si besoin contacter un conseiller au 0 811 709 075 (0,06€/min + prix appel).


B – Choix du statut et du mode d’exercice

Le mode d’exercice, et le statut doivent être déterminés. Travaillez-vous seul(e) ? avec un(e) remplaçant(e) ? en groupe ?

  • Exercice individuel : option privilégiée permettant une autonomie sans pareille et une flexibilité maximale dans la gestion des horaires, des protocoles de soins et des relations avec les patients.
  • Exercice en groupe : approche collaborative innovante, qui permet notamment de partager les responsabilités ( répartition des tâches administratives et cliniques). C’est également un environnement propice à l’apprentissage continu, où les infirmières peuvent échanger des connaissances et bénéficier des compétences complémentaires de leurs pairs. Sur le plan de la flexibilité, l’exercice en groupe permet d’harmoniser les horaires et d’offrir une couverture continue aux patients.
  • Collaborateur remplaçant : ce statut convient aux infirmières libérales en quête d’opportunités variées. En optant pour ce statut, les infirmières remplacent temporairement d’autres praticiens, élargissant ainsi leurs horizons professionnels, diversifiant leurs expériences et, leur apportant de nouvelles compétences.

C – Inscription au tableau de l’ordre

Il est nécessaire de s’inscrire au tableau de l’Ordre National des Infirmiers (ONI) en remplissant le formulaire d’inscription du Conseil Départemental de l’Ordre d’Exercice Infirmier. Cette procédure est obligatoire depuis 2016.

Connectez vous ici à votre espace personnelTéléchargez ici le formulaire d’inscription

Quelques semaines après cette inscription, vous recevrez votre Carte Professionnelle de Santé (CPS) qui vous permettra d’attester votre qualité de professionnel de santé et d’accéder au dossier médical partagé (DMP) des patients.

Depuis fin octobre 2021, infirmières et infirmiers sont enregistrés par l’Ordre national des infirmiers (ONI) dans le RPPS, le répertoire partagé des professionnels intervenant dans le système de santé.

« Ce changement simplifie les démarches administratives pour les infirmiers, qui n’ont plus à enregistrer leur diplôme ou à signaler leur changement de situation auprès des agences régionales de santé (ARS). L’ONI devient ainsi leur « guichet unique » pour ces démarches. Tous les infirmiers sont concernés, quelles que soient leur pratique et leur ancienneté. » ONI


D – Enregistrement à la CPAM

Il est nécessaire de s’enregistrer à la CPAM afin d’être affilié à l’Assurance Maladie au titre d’une activité libérale, signer la Convention Nationale des Infirmières et ainsi obtenir les feuilles de soins pré identifiées.

Pour cela il vous faudra déposer votre dossier et prendre rendez-vous avec un conseiller de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie.


E – Déclaration URSSAF et affiliation CARPIMKO

Dans les 8 jours suivant le lancement de votre activité, il vous faudra déclarer le début de votre activité auprès de l’URSSAF.


Par ailleurs, il vous faudra également vous affilier à la CARPIMKO, caisse autonome de retraite et de prévoyance des infirmiers dans le mois qui suit le début de l’activité.

F – Souscription aux assurance obligatoires

Par mesure de sécurité, il vous faudra souscrire aux assurances obligatoires (local, véhicule, Responsabilité Civile Professionnelle) et complémentaires (contrats Madelin) par simple mesures de sécurité.

G – Déclaration CNIL

N’oubliez pas également de déclarer vos fichiers patients à la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) dont le rôle est de protéger, réguler et recenser les données sur les personnes.


H – Quelques conseils supplémentaires

Le petit + : Il est conseillé d’adhérer à une association de gestion agréée (AGA). Pour bénéficier d’avantages fiscaux. L’adhésion doit avoir lieu dans les cinq mois qui suivent le début de l’activité libérale.

Pensez également à :

  • un moyen de transport pour la réalisation de vos tournées : évaluez les frais liés au moyen de transport retenu.
  • une mallette de soins pour vos tournées.
  • votre carte professionnelle, votre caducée et votre cachet.


II – Comment se faire connaitre après s’être lancé(e)

La publicité est interdite pour les infirmièr(e)s en libéral(e). Aussi, pour gagner en notoriété, des moyens simples et efficaces sont à mettre en œuvre afin de constituer sa patientèle. En voici quelques uns :

  • Utilisez la presse locale à hauteur de 2 insertions pour faire connaitre l’ouverture du cabinet.
  • Présentez-vous aux pharmacies du quartier, aux médecins, centres de santé, maison d’accueil.
  • Toutes personnes et organismes, qui pourraient un jour faire appel à vous. Et n’hésitez à communiquer auprès des infirmiers et autres cabinets, cela constituera votre réseau professionnel.
  • Contactez également les prestataires de service, sociétés livrant le matériel à domicile qui pourraient transmettre vos coordonnées.
  • Présentez-vous auprès de la mairie
  • Inscrivez-vous sur les pages jaunes en fournissant mon numéro de SIRET.
  • Rejoignez Medicalib qui vous proposera des patients pour votre tournée.


Notre mission : faciliter votre quotidien de professionnel de santé libéral en vous proposant des solutions adaptées et des articles utiles à l’exercice de votre pratique professionnelle.

Le site internet de Medicalib permet aux patients de prendre facilement rendez-vous avec une infirmière à domicile

Grace à notre plateforme nous pouvons vous accompagner dans le développement de votre patientèle et dans l’optimisation de votre tournée

Retour en haut