Cabinet infirmier libéral

Cabinet infirmier : le matériel nécessaire

Créez et renouvelez votre patientèle grâce aux demandes de soins Medicalib. Recevez directement sur votre téléphone des demandes de soins situées dans votre zone de tournée

Vous avez entamé toutes les démarches administratives pour devenir infirmière libérale. Désormais vous êtes prête à installer votre cabinet infirmier. Alors, comment vous équiper afin de recevoir vos patients dans les meilleures conditions ?

Choisir un local d’exercice

Pour débuter votre activité libérale, vous avez l’obligation de posséder un local même si vous exercerez en grande partie aux domiciles de vos patients. En effet, le Code de la Santé Publique précise que « l’exercice forain de la profession d’infirmier ou d’infirmière est interdit » (article R. 4312-36 du décret 2004-802).

Le local choisi doit permettre l’accueil du patient dans des conditions sécurisées. Le patient doit pouvoir s’y rendre afin de bénéficier de soins de qualité. Vous devez posséder un seul et unique local d’exercice sauf en cas de dérogation accordée par le directeur général de l’Agence régional de Santé.

Votre cabinet infirmier doit répondre à plusieurs critères stricts. En effet, le local choisi doit respecter les exigences du Code de la Santé Publique :

  • Local accessible aux personnes à mobilité réduite
  • Point d’eau disponible
  • Local qui permet le respect de la confidentialité des soins
  • Alarme anti-incendie et extincteur (avec affichage des consignes de sécurité)
  • Équipé du mobilier nécessaire aux soins

Vous aurez alors plusieurs possibilités pour installer votre local. Vous pourrez opter pour l’ouverture de votre cabinet à domicile ou dans un local indépendant. Il est également possible d’ouvrir votre cabinet dans une clinique.

Le cabinet infirmier à domicile

Si vous êtes locataire de votre logement, vous devez au préalable demander l’autorisation de votre bailleur. De plus, que vous soyez propriétaire ou non de votre logement, l’accord préalable de la mairie ou de la préfecture de votre lieu d’habitation est nécessaire.

Vous devez également choisir une pièce qui réponde aux conditions d’accueil indispensable à l’accueil de vos patients. Une entrée indépendante est souhaitable mais elle n’est pas obligatoire.

Le local indépendant

Si vous faites l’acquisition d’un local indépendant ou que vous optiez pour la location, vous devez vous assurer que le lieu choisi n’a pas d’usage commercial.

Conformément à l’article R. 4312-38 du Code de la Santé Publique, l’activité libérale infirmière ne doit pas être exercée dans un lieu où sont mis en vente des produits, qu’il soit en rapport ou non avec votre métier.

Vous pouvez cependant installer votre cabinet dans un local partagé avec d’autres professionnels de santé (un contrat doit alors être établi).

Le cabinet infirmier en clinique

Installer son cabinet infirmier dans une clinique est possible à condition que vous n’ayez pas de cabinet en ville. L’article R. 4312-34 précise que « l’infirmier ou l’infirmière ne doit avoir qu’un seul lieu d’exercice professionnel ». La clinique sera alors le bailleur du local. Cependant, votre patientèle devra être distincte de celle de la clinique.

Mobilier cabinet infirmier

Équiper son cabinet infirmier

Votre cabinet infirmier doit ensuite être équipé de tout le nécessaire à l’accueil et à la bonne exécution des soins. Entretien infirmier, gestion administrative, soins techniques ou encore surveillance des paramètres vitaux demandent un équipement spécifique et fiable.

Le mobilier

La première étape pour équiper votre cabinet infirmier est de meubler votre local. Un bureau et des chaises permettront l’accueil des patients et la tenue des entretiens infirmiers. Une armoire à verrou est nécessaire pour le stockage des produits de santé et pour les documents administratifs soumis au secret professionnel.

Un divan d’examen et un fauteuil d’examen seront nécessaires pour prodiguer les soins dans des conditions de confort et de sécurité. Un paravent servira de vestiaire pour préserver l’intimité de vos patients. Un tabouret ainsi qu’un guéridon peuvent faciliter l’ergonomie lors des soins prodigués à votre cabinet.

Le matériel informatique

La facturation, la comptabilité et la gestion administrative feront désormais partie de votre quotidien. Ainsi, pour assurer ces nouvelles tâches et la bonne tenue des dossiers informatisés des patients, du matériel informatique doit être installé dans votre cabinet infirmier. Ainsi, il vous faudra acquérir :

  • Un ordinateur portable ou de bureau
  • Une imprimante
  • Un logiciel de télétransmission
  • Une connexion Internet haut débit

La mallette de soins

La mallette de soins vous suivra partout dans vos tournées de soins. Ce sac à grande contenance devra contenir tout le matériel nécessaire aux soins récurrents.

  • Petit équipement administratif : stylo, ordonnancier, cartes de visite, tampon, CPS, agenda, feuilles de soins, caducée, lecteur de cartes homologué.
  • Matériel médical pour la surveillance des paramètres vitaux : Stéthoscope, tensiomètre électronique, thermomètre et embouts à usage unique
  • Matériel de soins courant : Compresses stériles et non stériles, bandes, ciseaux, sparadraps, garrots, gants, sérum physiologique, aiguilles et seringues
  • Produits d’hygiène : solution hydroalcoolique, savon liquide, antiseptique
  • Tri des déchets : sacs-poubelle pour DASRI et déchets courants, boîtes à aiguilles

Vous voilà fin prête à accueillir vos patients au cabinet infirmier dans les meilleures conditions. Vous prendre peu à peu vos marques dans votre nouveau lieu de travail. Il ne vous restera alors plus qu’à vous faire connaître, notamment via des cartes visites et caducées, pour développer votre activité libérale. Medicalib se tient à votre disposition pour vous accompagner dans votre installation !

Matériel infirmière libérale

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.