Ehpad et Covid-19 : les infirmières libérales en renfort

Demande de renfort pour les Ehpad

Les cas de contaminations et de décès par la Covid-19 augmentent dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées. Ces chiffres inquiètent le personnel soignant et la direction de ces établissements. Dans ce contexte, le gouvernement appelle à renforcer les effectifs afin d’assurer la prise en charge des personnes âgées dépendantes.

Medicalib vous en dit plus à ce sujet.

Développez votre patientèle grâce à Medicalib. Recevez directement sur votre téléphone des demandes de soins, de patients situés dans votre zone de tournée.


Cet article, destiné au grand public, s’appuie sur les données disponibles sur le sujet traité, à sa date de mise à jour.


I – La situation inquiétante dans les Ehpad

Les clusters de coronavirus dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) ne cessent d’augmenter. Depuis début décembre, on comptabilise plus de 490 décès liés à l’épidémie de Sars-CoV-2 dans ces structures.

Une situation particulièrement alarmante a lieu dans l’Ehpad de Seyverac d’Aveyron. En effet, dix-sept résidents sont décédés dans cet établissement après avoir été contaminés par la Covid-19. C’est « une situation catastrophique » selon le maire de la ville.

En effet, en plus des résidents, l’épidémie touche également le personnel soignant ce qui rend la situation d’autant plus problématique. En effet, avant la crise sanitaire, les Ehpad souffraient déjà d’un manque de personnel.

L’épidémie de Covid-19 rend donc le quotidien des soignants particulièrement difficile. Ainsi, certains habitants du secteur sont venus prêter main-forte en distribuant les repas.


II – Un appel aux renforts dans les Ehpad

L’épidémie repart à la hausse en France avec plus de 14 000 nouveaux cas détectés en 24h. La situation dans les Ehpad préoccupe jusqu’aux plus hautes sphères de l’État.

Le 27 septembre, le Ministre de la Santé expliquait au Grand Jury RTL-LeFigaro-LCI que « dans les Ehpad nous avons besoin de renfort. Nous avons des postes ouverts, des postes financés qui ne sont pas pourvus. Je fais un appel, notamment dans les Ehpad nous avons besoin de renfort».

Face à cette à ce contexte difficile, les Ehpad mettent en place des mesures afin de protéger les résidents. Ces mesures préventives varient selon les établissements : suspension des visites, aménagements des locaux, organisation d’un dépistage massif au sein de l’Ehpad, etc…

Les Ehpad manquent cruellement de personnel. La santé des résidents est impactée par la crise et demande plus de moyens humains afin de maintenir une prise en charge médicale et paramédicale qui soit efficiente. Les infirmières libérales sont donc une aide précieuse pour ces établissements.


III – Les mesures dérogatoires pour les infirmières libérales

Depuis le début de la crise sanitaire, les infirmières libérales s’activent pour lutter contre l’épidémie de Covid-19. Des règles provisoires ont été mises en place afin de permettre à ces professionnelles de santé d’intervenir dans les Ehpad.

Le renfort apporté par les infirmiers libéraux contribue à maintenir la prise en charge optimale des résidents en Ehpad. L’Assurance Maladie a donc établi des mesures dérogatoires qui simplifient l’intervention d’une infirmière libérale dans ces établissements.

Afin de faciliter le renfort en Ehpad, les soins que les infirmières libérales réalisent pendant la crise du coronavirus (habituellement comptabilisés dans le budget de l’établissement) sont facturés directement à l’Assurance Maladie.

Suite à son intervention dans les structures concernées, une infirmière libérale peut facturer une majoration à hauteur de :

  • un AMI ou AMX 2,7, soit un montant complémentaire de 8,50 € si l’acte réalisé correspond à un AMI ou AMX. Dans le cadre du dispositif BSI, si aucun acte AMX n’est coté au cours du (ou des différents) passage, l’infirmier peut coter un acte à part entière AMX 2,7 en sus de l’IFI (ou du forfait si facturé au cours du même passage)
  • ou à un AIS 3,2, soit un montant complémentaire de 8,50 € si l’acte réalisé correspond à un AIS.

Ces majorations sont applicables pour chaque séance de soins auprès d’un résident de l’Ehpad. À cela s’ajoute également une majoration de déplacement (pour 3 patients maximum). L’ensemble de ces mesures est prolongé jusqu’au 31 décembre 2020.

La recrudescence de cas Covid-19 positifs demande une attention particulière. L’objectif étant d’éviter que les situations dramatiques du printemps derniers ne se reproduisent. En tant qu’infirmière libérale, vous pouvez donc jouer un rôle primordial dans l’aide à ces établissements d’accueil de personnes âgées dépendantes.



Notre mission : faciliter votre quotidien de professionnel de santé libéral en vous proposant des solutions adaptées et des articles utiles à l’exercice de votre pratique professionnelle.

Le site internet de Medicalib permet aux patients de prendre facilement rendez-vous avec une infirmière à domicile

Grace à notre plateforme nous pouvons vous accompagner dans le développement de votre patientèle et dans l’optimisation de votre tournée.

Sources

20 minutes, Le Progrès, RTL Actu

Retour en haut