Soulager une migraine avec aura

Migraine ophtalmique : symptômes, causes et traitements

La migraine ophtalmique correspond à des céphalées précédées de symptômes neurologiques (aura) telles que des fourmillements, des difficultés d’élocution ou encore une paralysie transitoire. Elle peut avoir des causes diverses ainsi que des répercussions importantes sur la vie quotidienne. Différents traitements de fond ou de crises existent afin de soulager ces crises migraineuses. Explications.

Qu’est-ce qu’une migraine ophtalmique (avec aura) ?

La migraine ophtalmique, appelée également migraine avec aura visuelle, se manifeste par crises sous forme de céphalées (ou maux de tête) plus ou moins intenses et associées à des manifestations neurologiques comme des fourmillements, des troubles du langage ou encore des flashs lumineux.

La migraine se caractérise par sa récurrence et son intensité. Les crises de migraine ophtalmique sont le plus souvent bénignes, mais peuvent tout de même avoir des répercussions sur la vie courante que ce soit dans le contexte social ou professionnel.

Symptômes

La migraine avec aura touche 12% des adultes (majoritairement des femmes). L’aura correspond au phénomène neurologique qui intervient avant l’apparition des céphalées.

La crise migraineuse peut durer entre quelques heures à plus de 2 jours. Les symptômes peuvent évoluer d’une personne à l’autre, mais on retrouve le plus souvent :

  • Vision trouble ou déformée
  • Nausées
  • Fatigue intense
  • Apparition de flashs lumineux
  • Dans certains cas : troubles sensitifs comme une paralysie, des paresthésies ou des troubles du langage, etc.
  • Céphalées

Causes

La migraine correspond à un processus neurologique lié, entre autres, à une hyperexcitabilité neuronale. Certains facteurs peuvent par ailleurs favoriser l’apparition de crises migraineuses avec aura visuelle. On peut notamment citer :

  • Le stress
  • Le manque de sommeil
  • La consommation de certains aliments comme le café, le tabac ou encore l’alcool
  • Des stimulations sensoriels (bruit excessif, lumière clignotante, fortes odeurs, etc.)
  • La météo (chutes de pression atmosphérique)
  • Des facteurs hormonaux (cycle menstruel)
  • Prédisposition génétique

Diagnostic

En cas d’épisodes migraineux fréquents, il est conseillé de consulter un neurologue. Pour poser un diagnostic de migraine ophtalmique, le médecin s’appuie sur l’interrogatoire lors de l’examen clinique.

On parle de migraine ophtalmique dès la survenue répétée de crises migraineuses avec la présence d’au moins 2 symptômes significatifs d’une aura précédant l’apparition des céphalées. Aucun examen d’imagerie médicale (IRM, scanner) n’est nécessaire pour confirmer le diagnostic.

Le médecin devra tout de même s’assurer que les migraines n’ont aucune autre cause possible. Des diagnostics différentiels sont possibles comme les céphalées de tension, les sinusites, etc.

Migraine avec aura : comment les soulager ?

Dès le diagnostic posé, le médecin peut proposer différentes solutions thérapeutiques afin de soulager la personne migraineuse.

Traitement de crise

Le traitement de crise vise notamment à réduire l’intensité de la crise migraineuse. Pour cela, le traitement antalgique (aspirine ou AINS) doit être pris dès l’apparition de l’aura.

Lorsque ces antalgiques ne suffisent pas à limiter l’apparition des céphalées, les triptans (médicament spécifique au traitement de la migraine) peuvent être prescrits.

Ils permettent de soulager rapidement les céphalées, en 2 heures environ. Les triptans sont donc utiles uniquement lorsque les maux de tête sont installés et n’ont aucune efficacité sur l’aura.

Traitement de fond

Pour soulager les crises migraineuses dans la durée, un traitement fond peut être mis en place. Il doit être pris de façon récurrente afin de réduire la fréquence d’apparition des épisodes de migraine ophtalmique.

Ce type de traitement est indiqué dès lors que les traitements de crises ne sont pas efficaces, que les migraines ont un retentissement important sur la vie quotidienne et/ou qu’elles sont très fréquentes (plus de 3 épisodes migraineux par mois).

Différents types de traitements peuvent être prescrits selon le profil du patient. Parmi les traitements antimigraineux proposés, on compte certains antidépresseurs, des alpha bloquants, des traitements hormonaux ou encore des bêta bloquants.

La kinésithérapie, alternative au traitement médicamenteux

La prise de médicaments à long terme peut être fastidieuse et avoir des conséquences néfastes sur la santé (effets secondaires, accoutumance, etc.).

C’est pourquoi des approches thérapeutiques différentes permettent parfois de soulager les migraines pour réduire la consommation de médicaments ou être complémentaire aux traitements.

C’est notamment le cas de la kinésithérapie qui propose des techniques permettant de réduire les épisodes des migraines et leurs intensités. Le kiné travaille en étroite collaboration avec le neurologue afin de proposer la meilleure approche possible.

Grâce à des techniques de relaxation musculaire par massage, le kinésithérapeute agit sur le stress, les contractions musculaires et sur les nerfs. Les séances de kiné en cabinet ou à domicile sont prises en charge par l’Assurance Maladie si vous disposez d’une prescription médicale.

Vous pouvez prendre rendez-vous en ligne avec un kinésithérapeute libéral pour soulager vos migraines ophtalmiques. Pour cela, utilisez notre plate-forme qui vous met en relation avec un kiné disponible à proximité de votre domicile en moins d’une heure !

Séance de kiné pour soulager les migraines

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.