Vaccination antigrippale : protéger les futures mamans et leurs bébés 

Du 17 octobre 2023 au 31 janvier 2024 se déroulera la campagne de vaccination antigrippale saisonnière.

Face à l’imprévisibilité annuelle des épidémies de grippe, tant en termes de durée que d’intensité. Il est essentiel que les personnes vulnérables se fassent vacciner.

Cela concerne en particulier les personnes âgées de plus de 65 ans, celles ayant des troubles immunitaires ou souffrant de maladies chroniques. Il concerne également toutes les femmes enceintes, indépendamment du stade de leur grossesse.


I- Comment les femmes enceintes peuvent-elles se faire vacciner contre la grippe ?

Pour obtenir gratuitement le vaccin en pharmacie, les femmes enceintes doivent se procurer un bon de prise en charge auprès d’un professionnel de santé de leur choix. Elles peuvent ensuite choisir de se faire vacciner par un médecin, une sage-femme, un pharmacien ou un infirmier.

Il est vivement conseillé aux femmes enceintes de se faire vacciner dès que possible, peu importe le trimestre de leur grossesse. Cela vise à protéger à la fois leur santé et celle de leur enfant à naître.

II- Quels sont les risques de la grippe pendant la grossesse ?

Durant la grossesse, le virus de la grippe peut causer de sérieuses complications pour la mère et le fœtus. La grippe peut augmenter le risque de fausse couche. Une fièvre élevée, fréquente dans la grippe, peut provoquer des contractions et un accouchement prématuré.

Les femmes enceintes risquent plus la déshydratation. Elles sont aussi plus vulnérables aux infections respiratoires bactériennes graves, en raison des changements de leur système immunitaire. Face à des symptômes de grippe, une consultation médicale immédiate est nécessaire pour les femmes enceintes.

Cela permet de confirmer le diagnostic et de débuter un traitement adapté, en tenant compte des contre-indications médicamenteuses pendant la grossesse. Le paracétamol est utilisé contre la fièvre. Des antiviraux peuvent être prescrits pendant la grossesse.


III- Quels sont les risques de la vaccination contre la grippe pendant la grossesse ?

Depuis 2012, le Haut Conseil de la santé publique préconise la vaccination antigrippale pour toutes les femmes enceintes. Le vaccin contre la grippe est sûr pour la mère et l’enfant. Il n’est pas associé à des risques de complications maternelles, de retard de croissance du fœtus, de fausse couche, de malformations fœtales ou de maladies post-natales chez l’enfant. Des études ont prouvé la sécurité et l’efficacité des vaccins grippaux inactivés qui réduisent les cas de grippe de près de 50 %.

En se faisant vacciner, une future mère protège également son enfant à naître. Les anticorps générés par la vaccination traversent le placenta et sont transmis au fœtus. Ces anticorps persistent et protègent le bébé pendant 3 à 6 mois après sa naissance. La vaccination n’a pas d’effets à long terme sur la santé de l’enfant.


Notre mission : faciliter votre quotidien de professionnel de santé libéral en vous proposant des solutions adaptées et des articles utiles à l’exercice de votre pratique professionnelle.

Le site internet de Medicalib permet aux patients de prendre facilement rendez-vous avec une infirmière à domicile

Grace à notre plateforme nous pouvons vous accompagner dans le développement de votre patientèle et dans l’optimisation de votre tournée. 

Retour en haut