Excès de cholestérol : que faire ?

En France, 19.6% des adultes ont un excès de cholestérol dans le sang.

Sédentarité, alimentation déséquilibrée,… augmentent le risque d’hypercholestérolémie. Si aucun symptôme n’est visible, l’excès de cholestérol est néfaste pour la santé et peut être à l’origine de graves complications. Une surveillance régulière s’impose donc pour rester en bonne santé. 

Qu’est-ce que l’hypercholestérolémie ? Quels sont les facteurs de risque ? Comment la diagnostiquer ?

Medicalib vous en dit plus à ce sujet. 

Cet article, destiné au grand public, s’appuie sur les données scientifiques disponibles sur le sujet traité, à sa date de mise à jour.
Il n’a pas vocation à se substituer aux recommandations et préconisations de votre médecin.


I – Cholestérol : de quoi parle-t-on ?

Molécule de la famille des lipides, le cholestérol est une particule de graisse nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme. “Essentiel à la composition des membranes qui entourent nos cellules, il participe à la formation des connexions entre nos neurones, et permet la synthèse de substances telles que les acides biliaires, la vitamine D, ou encore certaines de nos hormones… » [1]

On distingue deux types de cholestérol : un premier fabriqué par le foie (HDL) et un deuxième que l’on retrouve dans l’alimentation (LDL).

Bon à savoir“La majeure partie du cholestérol nécessaire à l’organisme est fabriquée par le foie tandis que le reste du cholestérol est apporté par l’alimentation.” [2]

1 – Bon cholestérol (HDL)

Le “bon cholestérol”, qui fait référence au cholestérol transporté par les lipoprotéines de haute densité, est fabriqué par l’organisme.

Une de ses fonctions consiste à stimuler l’élimination de l’excès de cholestérol présent dans le corps.


2 – Mauvais cholestérol (LDL)

Le “mauvais cholestérol”, qui fait référence au cholestérol transporté par les  lipoprotéines de basse densité, provient des aliments que nous consommons.

Présent en trop grande quantité dans le sang, ce cholestérol entraîne la création de dépôts ou plaques d’athéromes sur la paroi des artères. Ce rétrécissement des artères freine donc la circulation du sang et par conséquent l’alimentation du cœur et du cerveau.


3 – Analyse du taux de cholestérol dans le sang [3]

TAUX DE CHOLESTÉROL TOTALCe taux est “normal”* lorsqu’il est inférieur à 2g/L
TAUX DE CHOLESTÉROL LDLCe taux est “normal”* lorsqu’il ne dépasse pas 1.6g/L
TAUX DE CHOLESTÉROL HDLCe taux est “normal”* lorsqu’il est supérieur à 0.45g/L

*NB : la norme variera en fonction de l’état général de la personne, de ses antécédents personnels ou familiaux, de ses habitudes de vie, de son âge et de son sexe. Il importe donc de se rapprocher de son médecin pour une lecture adéquate du bilan sanguin réalisé.

Bon à savoir“A partir de 50 ans, un dosage systématique du cholestérol est effectué tous les cinq ans chez les femmes et tous les trois ans chez les hommes.” [4]

II – Hypercholestérolémie : facteurs de risque

Parmi les principaux facteurs de risque, on recense :

SEXETaux de cholestérol LDL plus élevé chez les hommes
ÂGE*Homme de plus de 50 ans
*Femme de plus de 60 ans
ANTÉCÉDENTS PERSONNELS ET FAMILIAUX*Facteur génétique
*Surpoids et obésité
*Diabète de type 2
*Hypothyroïdie
*Hypertension artérielle (HTA)
*Maladies du foie et du rein
HYGIÈNE ALIMENTAIREAlimentation trop riche en graisses d’origine animale et en cholestérol (charcuterie, beurre, fromage, viande rouge, œufs…)
MODE DE VIE*Sédentarité ou activité physique insuffisante
*Tabac
*Alcool

III – Hypercholestérolémie : symptômes et complications


1 – Symptômes

L’excès de cholestérol LDL ou mauvais cholestérol ne provoque pas, dans un premier temps, de symptômes visibles.

Cependant, cet excès peut être à l’origine de l’apparition de pathologies.


2 – Complications

ATHÉROSCLÉROSE
Accumulation de dépôts de graisses sur les parois des artères.
Les symptômes vont différer selon les organes atteints : angine de poitrine, infarctus du myocarde, paralysies, vertiges, troubles du langage, AVC, crampes intermittentes du mollet pendant la marche,  troubles de l’érection.
ANGINE DE POITRINE ou ANGORDouleur thoracique qui apparaît à l’effort ou en situation de stress.
INSUFFISANCE CARDIAQUEIncapacité du muscle cardiaque à assurer normalement son rôle de propulsion du sang dans l’organisme.
CRISE CARDIAQUEObstruction de la circulation sanguine au niveau d’une artère coronaire.
ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL (AVC) Obstruction de la circulation sanguine au niveau d’une artère carotide.
PERTE DE MOBILITÉDouleurs aux jambes liées à un manque d’oxygénation des muscles.

IV – Hypercholestérolémie : diagnostic

INTERROGATOIRE ET EXAMEN CLINIQUE*Auscultation du cou, de l’aine et de l’abdomen : recherche d’un bruit de souffle traduisant le rétrécissement des artères.
*Prise du pouls : évaluation de la diminution du débit sanguin.
ANALYSE BIOLOGIQUEPrise de sang à jeun depuis 12 heures (bilan lipidique)
ÉLECTROCARDIOGRAMME (ECG)ECG de repos préconisé en cas de symptômes possibles d’une atteinte coronaire. Permet au médecin de visualiser l’activité électrique du cœur et de révéler un angor ou un infarctus du myocarde.
ÉCHOGRAPHIE-DOPPLERPour dépister et évaluer le développement de l’athérosclérose

V – Hypercholestérolémie : prise en charge

HYGIÈNE ALIMENTAIREMise en place de règles hygiéno-diététiques
*Alimentation : aliments variés entiers ou peu transformés, produits laitiers à faible teneur en matières grasses et sans sucre ajouté, consommation de fruits et légumes, Privilégier les huiles végétales (tournesol, olive, colza…) pour la cuisine et l’assaisonnement
*Boire régulièrement de l’eau
MODE DE VIEActivité physique régulière
Limiter la consommation de tabac et d’alcool
TRAITEMENTS MÉDICAMENTEUXEn présence d’un terrain génétique défavorable


Sachez que vous pouvez prendre rendez-vous en ligne avec un professionnel de santé libéral disponible pour pour vos soins à domicile. Pour cela, n’hésitez pas à nous contacter via notre plateforme. Nous vous mettrons en relation avec un professionnel de santé à proximité de votre domicile en moins d’une heure !


Sources :

  • [1] Docteur HDL et Mister LDL – C’est quoi le « bon » cholestérol ? – Inserm – MAJ 20 juin 2022
  • [2] Le cholestérol – Fédération Française de Cardiologie – MAJ 26 août 2016
  • [3] Le cholestérol – Fédération Française de Cardiologie – MAJ 26 août 2016
  • [4] Comprendre les taux de cholestérol dans le sang – Vidal – MAJ 10 décembre 2021
  • Maîtriser son taux  de cholestérol – Coeur+AVC
  • Présentation des troubles du cholestérol et des lipides – Manuel MSD – MAJ août 2021

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.