Ablation fils et agrafes à domicile par une IDEL

Retirer des fils ou des agrafes

Certaines plaies chirurgicales ou blessures nécessitent d’être suturées (recousues) pour favoriser le processus de cicatrisation. Acte médical, la suture et son retrait peuvent être réalisés à l’hôpital, comme au domicile du patient par une infirmière libérale.

Medicalib vous en dit plus à ce sujet. 

Cet article, destiné au grand public, s’appuie sur les données scientifiques disponibles sur le sujet traité, à sa date de mise à jour.
Il n’a pas vocation à se substituer aux recommandations et préconisations de votre médecin.


I – Plaie suturée : de quoi parle-t-on ?

Si les plaies superficielles et peu profondes ne nécessitent généralement pas de points de suture, la plupart des plaies profondes et larges nécessitent d’être suturées en vue d’améliorer le processus de cicatrisation.

La suture est utilisée en cas de plaie profonde si il n’y a ni perte de tissus, ni suintement. C’est notamment le cas des plaies chirurgicales. La suture permet alors de refermer les berges de la plaie pour permettre une cicatrisation rapide. Plusieurs outils existent pour suturer une plaie :

  • Bandes adhésives ou strips
  • Colle chirurgicale : “ne peut être utilisée que sur les plaies franches, peu larges, peu profondes et non souillées.”
  • Agrafes
  • Fils

II – Les différents types de suture

Le choix du type de suture va dépendre de la localisation, de la profondeur et du type de plaie. En chirurgie, la suture est essentiellement réalisée à l’aide de fils ou d’agrafes.

LES AGRAFES

Les agrafes permettent de fermer les berges d’une plaie. Elles sont mises en place à l’aide d’une agrafeuse chirurgicale automatique ou manuelle (agrafes de Michel). Les agrafes de Michel doivent être retirées avec une pince de Michel. Les agrafes automatiques peuvent être retirées avec une pince ôte agrafes à usage unique.

LES FILS DE SUTURE

Les fils de suture sont des systèmes de réparation cutanée qui peuvent être résorbables ou non. Ils sont le plus souvent constitués de fibres synthétiques (tressées ou monofilament) et peuvent être de différentes tailles ou diamètres. 

Il faut compter entre 12 et 60 jours pour que les fils résorbables se résorbent complètement.

Les fils de suture non résorbables et les agrafes seront quant à eux retirés par un professionnel de santé dès que la plaie aura cicatrisée (soit entre 7 et 14 jours après la suture en règle générale).

Bon à savoirEn cas de complication à type de rougeur, d’enflure, de suintements (exsudats), de fièvre, d’ouverture de la plaie…, il est nécessaire de consulter rapidement votre médecin ou chirurgien.

Il est par ailleurs déconseillé de vous baigner ou de prendre un bain durant la période de cicatrisation afin de limiter le risque d’infection.


III – Ablation des fils ou agrafes par une infirmière libérale

L’ablation de fils ou d’agrafes est un acte infirmier qui entre dans le cadre du soin de pansement. Il nécessite une surveillance de l’état de la plaie et de la cicatrisation. L’ablation du matériel de réparation cutanée doit être réalisée sur prescription médicale.

En effet, comme spécifié à l’article R4311-7 du Code de la santé publique : « L’infirmier ou l’infirmière est habilité à pratiquer les actes suivants soit en application d’une prescription médicale ou de son renouvellement par un infirmier exerçant en pratique avancée dans les conditions prévues à l’article R. 4301-3 qui, sauf urgence, est écrite, qualitative et quantitative, datée et signée, soit en application d’un protocole écrit, qualitatif et quantitatif, préalablement établi, daté et signé par un médecin […] 10° L’ablation du matériel de réparation cutanée. »

Sur l’ordonnance, le médecin devra préciser la date de l’ablation des fils ou agrafes à J+x et le type d’ablation prévu (la totalité, 1 agrafe sur 2, etc…). En moyenne, les fils de suture restent en place entre 3 à 15 jours mais cela varie notamment en fonction de la localisation de la plaie.

  • Suture au niveau du visage ou du cou : J3 à J5
  • Suture au niveau des membres inférieurs (jambe, pied …) ou supérieurs (bras, main…) : J10 à J12
  • Abdomen : J11 à J15

Bon à savoirLe retrait des fils et agrafes pourra être réalisé en une ou plusieurs fois. 

IV – Le déroulé du soin

A – Echange avec le patient

En premier lieu, l’infirmière à domicile explique le déroulé du soin à son patient. 


B – Préparation en amont

Après avoir vérifié l’intitulé de l’ordonnance établie par le médecin, l’infirmier prépare le matériel nécessaire (pince, scalpel, gants, compresses, antiseptique…) à l’ablation des fils ou des agrafes.

L’infirmière observe ensuite l’aspect de la plaie avant de réaliser le soin.

Bon à savoirDans la mesure où il s’agit d’un acte stérile une vigilance particulière s’impose afin de maintenir la plaie dans des conditions d’asepsie stricte.

C – Etapes de l’ablation

Suture au bloc opératoire
  • retrait du pansement
  • nettoyage de la plaie à l’aide d’une solution saline ou d’eau stérile
  • séchage de la plaie à l’aide d’une compresse stérile
  • désinfection de la plaie avec une solution antiseptique 
  • temps de séchage à l’air libre
  • ablation des fils.

ABLATION DES FILS DE SUTURE

Elle s’effectue à l’aide d’une pince stérile et d’un bistouri. Grâce à la pince, l’infirmière saisit le nœud du fil de suture, le soulève, le coupe à l’aide du scalpel puis tire doucement afin de le retirer. 

ABLATION DES AGRAFES

Elle s’effectue à l’aide d’une pince. Le bec de la pince est introduit entre la peau et le centre de l’agrafe. L’infirmière serre la pince ce qui entraîne l’ouverture de l’agrafe et permet ainsi son retrait.

  • Une fois l’ablation terminée, l’infirmière vérifie à nouveau l’aspect de la cicatrice (risque de désunion de la plaie, infection, hémorragie, etc.). Une nouvelle antisepsie de la plaie est alors réalisée. En cas de désunion de la plaie, l’infirmière utilise une bande adhésive (stéristrip) ou de la colle chirurgicale pour refermer les berges. Un pansement est mis en place afin de protéger la plaie. Puis, le matériel de soin est évacué.
Bon à savoirLors du soin, l’infirmière porte des gants stériles.
Ce soin est peu douloureux et, rapide.

Sachez que vous pouvez prendre rendez-vous en ligne avec un infirmière à domicile disponible près de chez vous. Pour cela, n’hésitez pas à nous contacter via notre plateforme. Nous vous mettrons en relation avec un professionnel de santé à proximité de votre domicile en moins d’une heure !


Soins à domicile : ablation de fils ou d'agrafes
Retour en haut