Le BSI pour la prise en charge des personnes âgées dépendantes

Le BSI : tout ce qu’il faut savoir sur le bilan de soins infirmiers

Le bilan de soins infirmiers (BSI) mis en place depuis le 1er janvier 2020, vient remplacer la démarche de soins infirmiers (DSI) dans la prise en charge des patients dépendants.

Obligatoire avant toute facturation de soins infirmiers aux patients dépendants à domicile, il permet notamment de favoriser la coordination entre l’infirmière libérale et le médecin prescripteur. 

“Depuis le 5 septembre 2022, l’outil BSI est étendu à l’ensemble des patients dépendants âgés de 85 ans et plus. » [1]

Medicalib vous en dit plus à ce sujet.

Développez votre patientèle grâce à Medicalib. Recevez directement sur votre téléphone des demandes de soins, de patients situés dans votre zone de tournée.


I – BSI : un outil entièrement dématérialisé


A – Rappel

Prévu à l’avenant 6 de la convention nationale des infirmiers, le bilan de soins infirmiers a pour objectif de renforcer le parcours de soins coordonné afin d’assurer une meilleure prise en charge des personnes âgées dépendantes (établissement d’un plan de soins infirmiers complet et personnalisé).

Initialement, le BSI était applicable pour tous les patients dépendants de 90 ans et plus. Depuis le 5 septembre 2022, le BSI est étendu aux patients dépendants âgés de 85 ans et plus. Enfin, à compter d’avril 2023, la nouvelle tarification des soins aux forfaits sera étendue à l’ensemble des patients dépendants.


B – Conditions de réalisation du BSI

Le bilan de soins infirmiers doit être réalisé sur prescription médicale avec mention « soins infirmiers pour patient dépendant ». La mention « BSI » n’est en revanche pas une obligation.

Pour effectuer le bilan de soins infirmiers, l’infirmière libérale évalue les conditions de vie et les besoins du patient. Elle prend également en compte les différentes difficultés de prise en charge.

Selon ses observations, l’infirmière élabore un plan de soins infirmiers personnalisé qu’elle communique au médecin pour validation.

Bon à savoirLe BSI a une durée de validité d’un an. Il faut donc le renouveler chaque année, muni d’une nouvelle prescription de soins. […] L’infirmier pourra toutefois à son initiative, si la situation clinique du patient le nécessite, procéder à la réalisation d’un ou de deux BSI intermédiaires dans l’année, sans nécessité de nouvelle prescription du médecin. »[2]

C – Accès à un outil entièrement dématérialisé

Il suffit pour cela à l’IDEL de se connecter (avec sa carte CPS) à son espace Amelipro. Une fois l’identifiant (NIR ou carte vitale) du patient renseigné, l’infirmière doit  saisir le BSI. Après validation, la synthèse du BSI est envoyée au médecin traitant prescripteur sur sa messagerie professionnelle.

Grâce au téléservice dédié accessible depuis AmeliPro, l’infirmière à domicile peut échanger avec le médecin prescripteur.

Ce dernier peut formuler des observations concernant le plan de soins proposé par l’infirmière et émettre un avis favorable ou non (délai de 5 jours).

Passé ce délai, l’IDEL pourra clôturer le BSI sur le téléservice dédié. Il sera alors transmis à la CPAM (données administratives uniquement) ainsi qu’à l’ELSM (informations médicales).

Enfin, l’infirmier pourra facturer le bilan réalisé et les soins consécutifs.

Bon à savoir ”Il est nécessaire de clôturer le BSI dans l’outil pour pouvoir facturer le bilan et le forfait.” [3]

II – Cotation et facturation : BSI & forfaits journaliers patients dépendants

DésignationCotationPrix
BSI initialDI 2,525 €
BSI renouvelable après 1 anDI 1,212 €
BSI intermédiaire
(jusqu’à 2 BSI intermédiaires possibles sur un an)
DI 1,212 €
Prise en charge légères patients dépendants âgés de 90 ans et plusBSA13€ / jour et par patient
Prise en charge intermédiaires patients dépendants âgés de 90 ans et plusBSB18,20€ / jour
Prise en charge lourde patients dépendants âgés de 90 ans et plusBSC28,70€ / jour
Bon à savoir ”La réalisation d’un BSI est obligatoire pour facturer un forfait journalier de soins.” [4]

III – Comment compléter le BSI ?

Lors de la synthèse du BSI, l’infirmier devra préciser tout ce qui concerne la démarche de soins infirmiers : alimentation, hygiène, douleurs, soins relationnels, etc. Le forfait retenu sera calculé automatiquement selon les informations qui seront transmises, notamment en ce qui concerne l’hygiène, l’alimentation et la mobilité du patient.

Il reviendra également à l’infirmier de poser au moins un diagnostic infirmier, de déterminer au moins une intervention et de définir le nombre de passages nécessaires dans une journée.

Toutes ces informations sont ensuite transmises au médecin prescripteur avec le consentement du patient.


Complétez votre activité grâce à Medicalib. Recevez directement sur votre téléphone des demandes de soins concernant de nouveaux patients, situés dans votre secteur d’intervention.



Notre mission : faciliter votre quotidien d’infirmier ou d’infirmière libéral(e) en vous proposant des solutions adaptées et des articles utiles à l’exercice de votre pratique professionnelle.

Notre site internet permet aux patients de prendre facilement rendez-vous avec un(e) IDEL disponible près de son domicile. 

Notre plateforme nous permet de vous accompagner dans le développement de votre patientèle et dans l’optimisation de votre tournée. 

Pour être mis en relation avec des infirmières libérales disponibles dans votre ville, plus d’informations sur Medicalib.


Sources :

  • [1] Bilan de soins infirmiers : un téléservice dédié – Ameli – MAJ 30 août 2022
  • [2] Bilan de soins infirmiers : un téléservice dédié – Ameli – MAJ 18 janvier 2022
  • [3] Bilan de soins infirmiers : un téléservice dédié – Ameli – MAJ 18 janvier 2022
  • [4] Bilan de soins infirmiers : un téléservice dédié – Ameli – MAJ 18 janvier 2022

IDEL : à quoi correspond le BSI ?

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.