La nouvelle stratégie de la DGS pour faire face aux variants Covid

Test de criblage, isolement, écoles : les stratégies face aux nouveaux variants COVID

Ce dimanche 7 février 2021, la direction générale de la santé a publié une liste de nouvelles dispositions pour faire face à l’arrivée des nouveaux variants de la Covid-19. Elle concerne notamment les tests de criblage, l’isolement et la situation dans les écoles.

Alors, quelles sont ces nouvelles règles en vigueur pour lutter contre le coronavirus ?

Medicalib vous en dit plus à ce sujet.

Développez votre patientèle grâce à Medicalib. Recevez directement sur votre téléphone des demandes de soins, de patients situés dans votre zone de tournée.


Cet article, destiné au grand public, s’appuie sur les données disponibles sur le sujet traité, à sa date de mise à jour.


I – L’émergence des nouveaux variants COVID

Début février, les variants dits « britannique », « sud-africain » ou « brésilien » représentaient plus de 14% des contaminations par le coronavirus en France. Ces variants inquiètent notamment en raison de leur contagiosité. En effet, ils se reproduisent deux fois plus rapidement que le virus initial.

À ce jour, le variant venu de Grande-Bretagne est celui qui circule le plus activement sur le territoire. Cette nouvelle souche augmente la contagiosité du virus, entraînant une augmentation des cas positifs à la Covid-19.

Les deux autres variants venus du Brésil et d’Afrique du Sud sont moins présents mais inquiètent tout autant les autorités sanitaires. Le vaccin « sud-africain » notamment serait plus contagieux mais également plus résistant au vaccin anti-covid. Il serait actuellement responsable de la majorité des cas de contamination en Afrique du Sud.

Concernant le virus « brésilien », des similitudes avec les deux autres variants ont été rapportées, mais les données actuelles ne permettent pas de déterminer un taux de contagiosité plus élevé. Ce manque de données disponibles sur ce variant inquiète les autorités sanitaires qui ne peuvent pas évaluer le risque de l’émergence de ce nouveau variant sur le territoire.

Face à cette nouvelle menace, la Direction Générale de la Santé (DGS) a établi de nouvelles mesures visant à faire face à ces nouveaux variants. Elles impliquent notamment d’effectuer un test RT-PCR de criblage, d’augmenter la durée de l’isolement et de faciliter la fermeture des classes et des écoles en cas de cas contact ou avérés.


II – Isolement, écoles, test de criblage : la stratégie de la DGS

La stratégie de freinage de la propagation des variants du SARS-COV-2 mise en place par la DGS a été publié le 7 février 2021. Elle reprend les trois grands axes de lutte contre le coronavirus, à savoir : tester, alerter, protéger. Ces mesures renforcées visent à freiner la propagation de ces variants sur le territoire.


A – L’utilisation des tests de criblage

Tout test antigénique (TAG) ou test RT-PCR revenu positif doit obligatoirement être suivi d’un test de criblage dans les 36 heures qui suivent. Le test de criblage va permettre d’identifier s’il s’agit ou non d’une contamination par l’un des variants du virus Covid-19.

Cela permet ainsi d’adapter la durée de l’isolement et de favoriser le contact tracing. Les personnes contacts de l’un des variants « brésilien » ou « sud-africain » doivent être testées à J0.

Lorsqu’un test antigénique est positif, le professionnel de santé est invité à effectuer le second prélèvement dans la foulée. Si cela n’est pas possible, le patient doit être adressé à un laboratoire d’analyse médicale ou peut demander un prélèvement à domicile.

Le résultat du test positif doit, dans tous les cas, être indiqué sur la plateforme SI-Dep.


B – L’isolement renforcé

L’isolement d’une personne contaminée par l’un des variants Covid « brésilien » ou « sud-africain » est primordial. La durée de l’isolement des personnes porteuses de l’un de ces deux variants est allongée à 10 jours.

Avant la levée de l’isolement et en l’absence de fièvre depuis plus de 48 heures, un nouveau test doit être réalisé. En cas de nouveau test positif, l’isolement est prolongé de 7 jours.

C – La situation dans les écoles

Le protocole sanitaire est renforcé dans les écoles. En effet, le variant « britannique » semble être plus contagieux chez les enfants. En cas de cas positifs au sein d’une école avec les variants « sud-africain » ou « brésilien » (ou si l’un des enfants est cas contact d’un parent ou de la fratrie), la fermeture de classe est systématique.

D – Être suivi à domicile par une infirmière libérale

Toutes les personnes testées positives ou les cas contact à l’un des variants de la Covid-19 peuvent bénéficier d’un suivi à domicile par une infirmière libérale. L’infirmière pourra ainsi assurer la surveillance des symptômes et effectuer les soins infirmiers nécessaires (surveillance des paramètres vitaux, oxygénothérapie, etc.).

Par ailleurs, une solution d’hébergement peut être proposée aux personnes contaminés qui le nécessitent (risque de contamination intra-familiale notamment) par le biais du CTAI.


Medicalib propose la prise de rendez-vous en ligne. Il suffit de renseigner votre demande de soins sur notre site afin d’être mis en relation avec un professionnel de santé disponible près de chez vous !


Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.