Cabinet infirmier : s’installer en 10 étapes clés

Top 10 des choses indispensables pour créer son cabinet infirmier

Vous avez pris la décision de devenir infirmier ou infirmière libérale ? Entre tâches administratives, calcul de budget, nouvelles missions de gestion et de comptabilité, cette nouvelle aventure demande préparation et organisation !

Alors, voici les 10 règles d’or pour organiser sereinement l’ouverture de votre cabinet infirmier.

Medicalib vous en dit plus à ce sujet.

Développez votre patientèle grâce à Medicalib. Recevez directement sur votre téléphone des demandes de soins, de patients situés dans votre zone de tournée.


Cet article, destiné au grand public, s’appuie sur les données disponibles sur le sujet traité, à sa date de mise à jour.


I – Choisir la zone d’installation de votre cabinet infirmier

Lorsque vous envisagez de changer de mode d’exercice pour devenir infirmière libérale, vous devez réfléchir à votre zone d’installation. Pour cela, les ARS ont défini un zonage selon la densité d’infirmiers libéraux installés dans un secteur. Depuis 2012, on dénombre :

  • 3.103 zones sur dotées
  • 1.581 zones très dotées
  • 23.294 zones intermédiaires
  • 2.907 zones sous-dotées
  • 4.127 zones très sous-dotées

Des aides financières ont été mises en place par la CPAM afin d’encourager l’installation des infirmiers et infirmières en zones très sous-dotées.

Carte zonage infirmiers libéraux en France
Zonage Infirmiers Libéraux – CartoSanté Atlasanté


II – Obtenir l’autorisation d’exercer en libéral

La première étape indispensable pour ouvrir votre cabinet infirmier est d’obtenir l’autorisation d’exercer la profession d’infirmière libérale. En effet, l’exercice libéral de la profession infirmière nécessite de remplir les conditions suivantes :

  • Justifier d’une expérience professionnelle dans un service de soins (stipulés dans l’ordonnance du 4 septembre 2003) d’une durée minimum de 24 mois.
  • Ou avoir exercé minimum 6 mois comme infirmière libérale remplaçante et 18 mois dans un service de soins généraux.

III – Choisir votre statut juridique

Selon votre souhait d’exercer seul(e) ou à plusieurs et en fonction du budget que vous souhaitez allouer à votre cabinet infirmier, vous avez le choix entre plusieurs statuts juridiques en entreprise individuelle ou en société. Les différents statuts juridiques pour les professionnels de santé libéraux sont :

  • L’entreprise individuelle (ou micro-entreprise)
  • L’entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL)
  • La société civile professionnelle
  • La société d’exercice libéral

IV – Avoir un local d’exercice

Pour exercer comme infirmière libérale, vous avez l’obligation de posséder un local pour votre cabinet infirmier. Même si vous serez principalement infirmière à domicile et que vous utilisez très peu votre local, il doit répondre à des normes strictes :

  • Point d’eau disponible
  • Local accessible aux personnes à mobilité réduite
  • Local qui permet le respect de la confidentialité des soins
  • Alarme anti-incendie et extincteur
  • Équipé du mobilier nécessaire aux soins

V – Équiper son cabinet infirmier

Pour équiper votre cabinet, il vous faudra tout d’abord meubler votre local avec un bureau et des chaises pour l’accueil des patients. Un meuble à verrou permettra de stocker les médicaments et les dossiers de soins infirmiers de vos patients.

Un divan d’examen ainsi qu’un tabouret seront aussi nécessaires pour assurer vos soins dans des conditions de confort pour vous et vos patients. Vous aurez aussi besoin de matériel informatique (ordinateur avec logiciel de télétransmission, imprimante, scanner et lecteur de cartes vitale).

Faites aussi l’acquisition d’une mallette de soins pouvant contenir tout le nécessaire pour vos déplacements à domicile : stylo, agenda, tensiomètre, thermomètre, caducée, ciseaux, etc…


VI – Choisir votre véhicule pour vos déplacements à domicile

L’infirmière libérale se déplace le plus souvent aux domiciles de ses patients. Un véhicule s’avère donc quasiment indispensable pour toutes les infirmières à domicile.

Selon la localisation de votre cabinet infirmier et la distance à parcourir jusqu’au domicile de vos patients, vous aurez le choix entre différents véhicules : une voiture, un scooter ou encore un vélo.


VII – Annoncer l’ouverture de votre cabinet

Le Code de la Santé Publique interdit la publicité aux infirmiers et infirmières qui exercent en libéral. Cependant, vous avez tout de même plusieurs possibilités de vous faire connaître :

  • Le bouche-à-oreille : n’hésitez pas à parler de la création de votre cabinet infirmier à votre entourage.
  • Publier une annonce dans la presse : vous pouvez annoncer l’ouverture de votre cabinet dans la presse locale.
  • Les cartes de visite : vous pouvez distribuer des cartes de visite aux professionnels de santé de votre secteur ou directement à vos patients. Il vous est cependant strictement interdit de diffuser vos cartes de visite à des commerçants !

VIII – Se former à la gestion comptable

Dans le cadre de votre nouvelle activité d’infirmière libérale, vous aurez l’obligation de tenir la comptabilité de votre cabinet infirmier.

Vous pouvez adhérer à une organisation de gestion agréée pour obtenir un accompagnement dans vos démarches comptables. Un expert-comptable peut également vous aider à gérer les tâches de facturation de votre cabinet.


XI – Organiser vos tournées

L’autonomie liée à l’exercice libéral vous oblige à tenir un agenda précis de tous vos soins. La planification de vos journées permettra de ne pas vous retrouver déborder.

Les imprévus feront bien évidemment partis de votre quotidien mais une bonne organisation vous aidera à vous simplifier la vie !


X – Planifier vos congés

Ça y est, votre cabinet infirmier est lancé et votre patientèle se développe ? Alors, pensez à prévoir vos prochaines dates de congés. Pendant votre absence, vous devrez organiser la continuité des soins de vos patients.

Pourtant, trouver un(e) remplaçant(e) peut s’avérer difficile. Alors, prévoir ses périodes de congés en amont permet de préparer votre remplacement pour que votre cabinet infirmier puissent continuer à fonctionner même en votre absence !

Pour plus de détails sur l’installation en libéral lisez notre article : « Comment devenir infirmière libérale ? »



Notre mission : faciliter votre quotidien de professionnel de santé libéral en vous proposant des solutions adaptées et des articles utiles à l’exercice de votre pratique professionnelle.

Le site internet de Medicalib permet aux patients de prendre facilement rendez-vous avec une infirmière à domicile

Grace à notre plateforme nous pouvons vous accompagner dans le développement de votre patientèle et dans l’optimisation de votre tournée.

Retour en haut