Les salariés peuvent se faire vacciner contre le covid par le médecin du travail

Lancement de la vaccination covid en entreprise

Dès ce jeudi 25 février, les salariés peuvent demander à se faire vacciner contre le Covid par le médecin du travail. Ils doivent pour cela répondre à une condition d’éligibilité à savoir être âgé de 50 à 64 ans et être âgé de 50 à 64 ans. Cette première étape de la vaccination Covid en entreprise vient s’ajouter à la stratégie de lutte contre l’épidémie à laquelle participent les employeurs. Explications.

Nous collaborons avec un réseau de plus de 20 000 infirmiers libéraux qui interviennent sur site.
Pour faire une demande de vaccination Covid en entreprise, il vous suffit de remplir ce court formulaire :

Des vaccins administrés par le médecin du travail

Pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, la vaccination en entreprise est désormais possible et concerne en premier lieu les salariés de 50 à 64 ans qui présentent des comorbidités (diabète, hypertension, obésité, etc.). Cela concerne près de 8 millions de personnes en France selon les chiffres de l’Insee.

Le 16 février dernier, la Haute Autorité de Santé (HAS) a publié le protocole de vaccination anti-covid par les médecins du travail. Elle concerne l’utilisation du vaccin AstraZeneca pour les salariés. Ce vaccin s’adressera uniquement aux personnes de moins de 65 ans.

Actuellement, le calendrier vaccinal vise à vacciner prioritairement les professionnels de santé ainsi que les personnes de 50 à 64 ans qui souffrent de comorbidités (phase 3 de la stratégie vaccinale).

Les médecins du travail ont obtenu le feu vert de la HAS pour vacciner les salariés éligibles à partir du 25 février 2021. Pour cela, ils pourront se fournir en officine qu’ils doivent choisir au préalable et renseigner leur souhait de participer à la vaccination covid en entreprise.

Pour cela, le médecin du travail renseigne son nom et son numéro RPPS à l’officine de son choix. Il devra ensuite s’approvisionner en doses vaccinales AstraZeneca uniquement dans cet établissement. Lors de la première semaine, le médecin recevra un flacon uniquement (il contient 10 doses de vaccin de 0,5ml).

À compter de la première semaine de mars, le médecin du travail pourra recevoir 3 flacons de vaccins maximum. Les aiguilles et les seringues seront également fournies. Le vaccin AstraZeneca doit être conservé au réfrigérateur entre 2 et 8°C. À température ambiante, le flacon se conserve 6 heures maximum.

Comment s’organise la vaccination en entreprise ?

La vaccination covid en entreprise nécessite le consentement libre et éclairé du salarié qui souhaite faire vacciner. En effet, aucune vaccination ne peut être imposée au salarié et aucune sanction ne peut être prononcée suite au refus d’un salarié de se faire vacciner.

Dans l’idéal, l’administration des vaccins doit avoir lieu dans les locaux du service de santé au travail (SST) et non au sein même de l’entreprise. Une campagne d’information est diffusé à l’ensemble des salariés. Le médecin du travail pourra informer les salariés sur le lieu de la vaccination.

Afin de respecter le secret médical, l’employeur ne peut être tenu informé des salariés éligibles à la vaccination Covid. Ainsi, les travailleurs concernés par la vaccination devront faire la démarche de se diriger vers leur service de santé au travail pour faire part de leur souhait de bénéficier de la vaccination contre le covid.

Lorsqu’un salarié se rend au service de santé au travail et qu’il doit prévenir son employeur, il n’est pas tenu de lui en spécifier la raison. Le médecin du travail a deux possibilités pour organiser la vaccination anti-covid des salariés volontaires :

  • Vacciner dans les 6 heures suivant le retrait du flacon : 10 rendez-vous peuvent ainsi être fixés dans une demi-journée, de préférence le matin. Cela permet d’éviter de perdre des doses.
  • Programmer les rendez-vous sur 48 heures après la première injection : dans ce cas ; le flacon de vaccins doit être placé au réfrigérateur entre chaque vaccination. Pour cela, le médecin doit disposer d’un frigo, qualifié et contrôlé, réservé exclusivement au stockage des médicaments.

Le salarié tout juste vacciné doit rester sous surveillance pendant 15 minutes afin de s’assurer qu’il n’y a pas de réaction allergique sévère. Afin de réagir en cas de choc anaphylactique, le médecin du travail doit disposer du matériel nécessaire comme de l’adrénaline injectable.

Toutes les vaccinations doivent être enregistrées sur le logiciel de téléservice prévu à cet effet sur le site Ameli Pro (Vaccin Covid). Cela permet notamment de suivre la consommation des doses vaccinales.

Enfin, le médecin du travail informe le salarié sur la nécessité d’une 2e injection dans les 9 à 12 semaines qui suivent.

Vaccination, dépistage : faire appel à Medicalib

Depuis plusieurs mois, Medicalib participe à la lutte contre l’épidémie de Covid-19 aux côtés des entreprises. En effet, grâce à une expérience acquise sur le terrain, nous avons mis en place un guide à destination des employeurs concernant la mise en place d’actions de dépistage sur le lieu de travail pour les salariés volontaires.

Désormais, notre équipe de coordinateurs de soins se tient à votre disposition des entreprises pour la mise en place de la vaccination en entreprise. Nous menons des campagnes de vaccination antigrippale et nous serons à vos côtés dans la mise en place de la vaccination anti-covid.

Medicalib, c’est un réseau de plus de 20 000 infirmières et infirmiers libéraux présents partout en France. En collaborant avec ces professionnels de santé formés et qualifiés au dépistage Covid, nous avons accompagné plus de 270 entreprises.

Nos interventions ont permis à 60 000 salariés de bénéficier de tests antigéniques ou PCR directement sur leur lieu de travail. Pour prendre contact avec nous, rendez-vous sur notre page web dédiée aux entreprises !

Vaccination Covid : un service de conciergerie Medicalib pour les entreprises

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.