Modalités et cotation des perfusions à domicile

Perfusion à domicile par l’infirmière libérale

La pose et la surveillance d’une perfusion sont des compétences infirmières sur prescription médicale. La perfusion peut être réalisée à domicile par une infirmière libérale et cet acte est pris en charge par l’Assurance Maladie. On vous explique.

La mise en place d’une perfusion à domicile

La perfusion consiste à injecter un soluté dans l’organisme à des fins thérapeutiques par voie veineuse ou sous-cutanée. Ce soin nécessite une préparation en amont avec le matériel adapté.

La séance de perfusion comprend cette préparation, la pose, la surveillance, le retrait du dispositif et la mise en place du pansement.

L’infirmière libérale peut être amenée à organiser la mise en place et la surveillance d’une perfusion au domicile d’un patient.

Pour cela, le patient doit disposer d’une prescription médicale ou d’un protocole établi par le médecin prescripteur. Le document doit être nominatif, daté et signé et précise :

  • Le(s) nom(s) et la quantité de produit(s) à injecter
  • La voie d’administration (SC, VVP ou VVC)
  • Le mode d’administration (gravité, diffuseur ou pompe/pousse-seringue)
  • Les horaires et la durée de la perfusion
  • Les modalités de surveillance
  • La durée du traitement
  • Les soins associés

Quels avantages ?

Jusqu’en mai 2016, la perfusion à domicile était limitée à une liste précise de pathologies. Depuis la publication de l’arrêté du 12 avril 2016, la perfusion à domicile concerne désormais tous les produits concernés ayant obtenu une autorisation de mise sur le marché (AMM).

La perfusion à domicile permet de diminuer la durée d’hospitalisation et favorise le maintien à domicile des personnes nécessitant une suivi thérapeutique lourd.

Elle fait suite à une prescription médicale éditée en 4 exemplaires destinés au patient, à l’IDEL et au pharmacien (une pour les injectables et l’autre pour les dispositifs médicaux).

Une seconde prescription précise les modalités de mise en place du soin à domicile pour l’infirmière libérale.

Combien ça coute ?

La nomenclature générale des actes professionnels (NGAP) fixe les tarifs des soins pour les professionnels de santé conventionnés par l’Assurance Maladie. À savoir :

  • Une injection de plusieurs produits dans un même site d’injection = 1 perfusion.
  • Un produit unique injecté dans plusieurs sites = 1 perfusion.
  • Une perfusion est comptée dès lors qu’il y a changement de consommables
  • Une perfusion sur plusieurs jours sans changement de consommables ne peut compter pour plusieurs perfusions

Ainsi, le tarif appliqué dépendra du type de soins que l’infirmière réalisera. Pour une séance de perfusion courte d’une durée inférieure ou égale à une heure (sous surveillance continue), le tarif est de 28,35€. Ce montant correspond à la cotation AMI 9.

Ce tarif peut atteindre 47,25€ pour les séances de perfusion d’une durée supérieure à une heure, avec organisation d’une surveillance chez un patient cancéreux (AMI 15).

L’Assurance Maladie rembourse les soins des professionnels de santé libéraux conventionnés à hauteur de 60%. Les femmes enceintes, les personnes bénéficiaires de la CMU ou celles souffrant d’une ALD bénéficient d’une prise en charge à 100%.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.