3eme dose : qui est concerné ?

Vaccin Covid : tout ce qu’il faut savoir sur la 3ème dose

Depuis le 6 octobre, les personnes de plus de 60 ans, les professionnels de santé ou encore les proches des personnes immunodéprimées peuvent recevoir une 3e dose de vaccin Covid. La HAS recommande l’utilisation du vaccin Pfizer pour la dose de rappel. Cette dose de rappel vise à augmenter la protection vaccinale qui a tendance à diminuer après 6 mois. On vous explique.

3ème dose de vaccin Covid : les recommandations de la HAS

Le 24 août dernier, la Haute autorité de santé (HAS) publiait ses recommandations concernant la 3e dose de vaccin contre la Covid-19. Cette dose de rappel a pour objectif de renforcer la protection vaccinale de la population en priorisant les populations les plus à risque de développer une forme grave de la maladie.

En effet, au-delà de 6 mois suite à un schéma vaccinal complet, la protection contre le coronavirus diminue. La troisième dose de vaccin permet donc de booster l’immunité et de renforcer la protection vaccinale.

Le 4 octobre, l’Agence européenne du médicament a autorisé l’utilisation du vaccin Cominarty® de Pfizer pour la dose de rappel.

Cette dose de rappel est indiquée après 6 mois d’une primo-vaccination complète (deux injections ou une dose pour les personnes ayant déjà contracté la Covid-19) et 4 semaines à la suite d’une vaccination avec la dose unique du vaccin Janssen.

Les personnes éligibles

Les premières personnes ayant pu recevoir une troisième dose sont les personnes de plus de 80 ans, les résidents d’EHPAD ou d’unité de soins de longue durée (USLD), les personnes immunodéprimées ainsi que celles présentant un très haut risque de développer une forme grave de Covid-19.

La HAS a publié de nouvelles recommandations, ouvrant ainsi l’accès à la dose de rappel à une population plus large. Désormais, les personnes pouvant recevoir une 3e de dose de vaccin en plus de celles précédemment citées sont :

  • Les personnes de plus de 60 ans
  • Les professionnels du secteur de la santé et du médico-social
  • Les professionnels du transport sanitaire
  • L’entourage (de plus de 18 ans) des personnes immunodéprimés

3ème dose : le vaccin Moderna déconseillé

Dans son dernier avis, en date du 15 octobre 2021, la HAS applique le principe de précaution concernant la dose de rappel avec le vaccin Spikevax® du laboratoire Moderna.

En effet, au début du mois d’octobre, les pays scandinaves ont alerté quant au risque accru de myocardites et de péricardites liées à l’utilisation du vaccin Moderna notamment chez les sujets jeunes.

Ces inflammations cardiaques restent rares et bénignes, mais la HAS recommande d’attendre l’avis de l’Agence européenne du médicament (EMA) avant d’utiliser ce vaccin en dose de rappel.

Qu’en est-il de la campagne de vaccination anti-grippale ?

Alors que la campagne de vaccination contre la grippe débute le 26 octobre prochain, la HAS appelle à une co-administration des vaccins antigrippale et anti-Covid pour les populations concernées par la troisième dose de vaccin Covid. Cette co-administration permet « d’optimiser la couverture vaccinale contre ces deux épidémies ».

Dans ce cas, les vaccins doivent être injectés dans deux sites de vaccination distincts, soit un vaccin dans chaque bras. Si les deux vaccinations ne sont pas réalisées en même temps, il n’y a pas de temps spécifique à respecter entre chaque injection. Cette règle s’applique également aux autres vaccins du calendrier vaccinal.

La vaccination avec Pfizer désormais possible en cabinet infirmier

Depuis le vendredi 8 octobre, la vaccination en ville avec le vaccin Pfizer est possible dans les cabinets infirmiers, médicaux, de sages-femmes ou encore dans les officines. Désormais, le mode de conservation est facilité.

Plus besoin de conserver les doses de vaccins Pfizer à -70°C, un simple réfrigérateur suffit. Elles peuvent être stockées jusqu’à 31 jours à moins de 5°C et 14 jours à des températures n’excédant pas les 20°C.

Jusqu’à présent, le vaccin Pfizer était le seul à ne pas pouvoir être utilisé dans les cabinets de ville. Il pourra donc dorénavant être administré également à domicile par une infirmière libérale ou une sage-femme.

Comment prendre rendez-vous ?

Vous pouvez dès à présent prendre rendez-vous pour faire vacciner dans le cadre d’une primo-vaccination ou pour recevoir une dose de rappel si vous êtes éligible. Pour cela, vous pouvez prendre rendez-vous avec le professionnel de santé de votre choix habilité à vacciner contre la Covid-19.

Pour obtenir un rendez-vous facilement avec une infirmière libérale, pour une vaccination ou tout autre soin à domicile ou en cabinet infirmier, vous pouvez effectuer une demande sur notre site.

Medicalib est une plateforme qui met en relation les patients et les professionnels de santé pour simplifier la mise en place des soins à domicile.

Vous pouvez ainsi trouver une infirmière disponible près de chez vous pour réaliser les soins dont vous avez besoin. Selon le type de soins demandés, une prescription médicale peut être nécessaire.

Concernant la vaccination, l’infirmière pourra s’en charger même si vous ne disposez pas d’une ordonnance de votre médecin.

Pour prendre rendez-vous sur Medicalib, rien de plus simple : remplissez le formulaire en ligne et nous nous chargerons d’envoyer votre demande aux infirmiers libéraux qui exercent à proximité de votre domicile. Vous êtes ensuite recontacté dans les plus brefs délais par le professionnel qui accepte votre demande !

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *